Skip to content

Tous les articles

De gauche à droite, le ministre des Affaires étrangères du Bahreïn, Dr. Abdullatif bin Rashid Al-Zayani, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, le président des Etats-Unis Donald Trump et le ministre des Affaires étrangères des Emirats arabes unis, Abdullah bin Zayed Al Nahyan

Une paix ambiguë

Pour certains, les accords d’Abraham signés entre Israël et deux pays du Golfe persique grâce à la médiation des Etats-Unis sont historiques. Mais sont-ils vraiment une avancée vers la paix? Que vont-ils changer? Et peut-on…