Skip to content

Perla, une association à la rencontre des prostituées

© Istockphoto
Depuis 2013, l’association Perla descend dans les rues pour nouer des contacts et proposer une aide concrète aux prostituées de Lausanne et d’autres villes romandes. Reportage.
Esther Laurent

La nuit tombe doucement sur la ville de Lausanne un soir d’août. C’est proche de la gare que se trouvent les bureaux de Perla. Fondée il y a une dizaine d’années par Elisabeth Rupp, l’association lutte contre l’exploitation sexuelle et le trafic qui l’entoure. Ce phénomène concerne aujourd’hui neuf prostituées sur dix. Contrairement aux idées reçues, elles n’ont souvent pas le choix de descendre dans la rue et d’y «travailler».

Dossier: La mission au coin de la rue
Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

Publicité