Skip to content

Pendant ce temps la terre tourne

La navire Global Mercy de Mercyships
© La navire Global Mercy de Mercyships
Mercy Ships et son nouveau navire, une demande de réhabilitation de Martin Luther, la «Marche pour la vie» à Zurich, la Bible en arabe tchadien et une enquête sociologique sur les familles évangéliques... L'actualité chrétienne en bref.

2020 est une année record en termes de dons pour l’équipe de Mercy Ships. Le bureau de Norvège est passé d’environ 2000 donateurs début 2020 à près de 8000 à Noël. Soit 13,2 millions de couronnes de donateurs privés contre 6,7 millions en 2019. Un soutien de taille devant l’aboutissement du projet du nouveau Global Mercy, le premier et plus grand navire médical non militaire au monde construit en quarante-trois ans d’histoire de Mercy Ships. «Saviez-vous qu’au cours des cinquante prochaines années, environ 150 000 vies seront changées à bord du Global Mercy grâce à la chirurgie? Bientôt, ces salles seront remplies de vie et de rires, de patients et de soignants, de guérison et de croissance. Nous avons hâte!», tweetait l’organisation le 7 juin. Les essais en mer ont été entrepris en mai dernier dans le cadre de la mise en service opérationnelle du navire prévue en 2022. L’équipement du Global Mercy devrait être finalisé à Anvers en Belgique, avant son voyage inaugural en Afrique.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

L’Église, une et indivisible?

L’Entente évangélique des Communautés et assemblées de Dieu de France a tenu un congrès à la Pentecôte sur «l’ADN» de l’Église. Retour avec Jacques Nussbaumer, pasteur et professeur en faculté de théologie.

Publicité