Skip to content

Mon témoignage en 2’

Ce mois-ci, Harry partage son témoignage.
Celia Evenson

Je m’appelle Harry Noël. J’ai grandi dans une famille chrétienne en région parisienne et j’allais dans une Eglise évangélique. Pourtant, je voyais la religion comme quelque chose de lointain. On me proposait le paradis avec Jésus ou l’enfer sans Jésus, alors je choisissais Jésus, mais c’était assez légaliste. Vers mes seize ou dix-sept ans, je suis tombé dans le laxisme le plus total: si Dieu est amour, je peux faire tout ce que je veux, ça ira bien pour moi à la fin. J’ai fait beaucoup de bêtises. J’étais avec une fille qui, sans être vraiment engagée dans la foi, était sympathisante. Je me suis dit que si je l’aimais, Dieu approuvait aussi.

Après quelques mois de mariage, j’ai découvert qu’elle était infidèle. Là, j’ai perdu pied pour tout. Mes amis n’étaient pas vraiment mes amis, étant donné qu’ils étaient au courant. Je perds mon travail de clerc d’huissier et ma femme a fini par me quitter, alors que je ne voulais pas divorcer. Je suis tombé malade et j’ai perdu dix kilos en un mois et demi.

J’étais très en colère contre ce Dieu dont le travail était de me donner ce que je voulais. A bout, j’ai crié à Dieu, mais pour l’insulter. Là, j’ai découvert que le problème ce n’était pas lui, mais mon cœur. J’étais incapable de me remettre sur les bons rails. Une espèce d’angoisse me prenait, et tout ce que j’avais entendu à l’Eglise prenait son sens. Jésus veut de moi, malgré tout ce que j’ai fait.

En larmes, j’ai dit: «Je capitule, j’ai besoin de toi. Je n’ai pas d’argent, je suis malade, mais tout ce que je peux te proposer, c’est là, devant toi.» J’ai ressenti une paix. Le pardon de Dieu. Il me disait qu’à partir de maintenant, il allait prendre soin de moi. Cela n’a pas été facile, mais j’ai retrouvé un travail.

Quand j’ai tout dit à mon Eglise, au lieu de me chasser, ils m’ont pris dans les bras. Plus tard, ils m’ont encouragé à me former. J’ai compris qu’il fallait que je pardonne à mon ancienne épouse, comme Dieu m’avait pardonné. Cette démarche m’a permis de passer à autre chose. Aujourd’hui, je suis pasteur à Paris, marié et papa.

Christianisme Aujourd'hui

Article tiré du numéro Christianisme Aujourd’hui Janvier 2023

Thèmes liés:

Ascension solidaire du Kilimandjaro

Cultes en réalité virtuelle, la prière en milieu hospitalier, les élections présidentielles hongroises, l'Evangélisme en Espagne, Les référents laïcité en France ... L'actualité en bref.

Publicité