Skip to content

Des conversions qui interrogent

© IStock
Nombre de réfugiés et migrants, à travers toute l’Europe, se convertissent au christianisme, demandant même à être baptisés. Enquête.
Sandrine Roulet

«Des migrants se convertissent au christianisme en Allemagne», titre le Figaro. De son côté, Valeurs actuelles ose le questionnement direct: «Danemark: l’étrange multiplication des conversions au christianisme parmi les migrants». Outre-Manche, le respectable The Guardian se contente quant à lui de relever que «les Églises européennes observent une foule croissante de réfugiés musulmans se convertissant au christianisme».
Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’adhésion de nombreux migrants musulmans à la foi chrétienne n’est pas passée inaperçue, ces derniers mois, en Europe. Et pour cause: quasiment tous les pays d’accueil observent ce phénomène, des pays scandinaves à l’Allemagne, en passant par l’Autriche, la Hollande, les Pays-Bas, la Grande-Bretagne et la Belgique.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

L’Église, une et indivisible?

L’Entente des Communautés et assemblées évangéliques de France a tenu un congrès à la Pentecôte sur «l’ADN» de l’Église. Retour avec Jacques Nussbaumer, pasteur et professeur en faculté de théologie.

Publicité