Skip to content

Les protestants saluent l’appel des musulmans

© Alliance Presse
Le 9 septembre, le Conseil français du culte musulman (CFCM) a condamné la «barbarie» et un «crime contre l’humanité» des djihadistes au Moyen-Orient. Réactions protestantes.

«L’Appel de Paris est inédit et courageux»: François Clavairoly, président de la Fédération Protestante de France (FPF), salue à plus d’un titre le changement d’attitude des responsables musulmans français face à la persécution à grande échelle des chrétiens au Moyen-Orient: «Comme dans la plupart des pays d’Europe, les musulmans de France sont issus de traditions et de pays différents. Avec des enjeux ethniques, théologiques et politiques distincts. Devant la situation dramatique en Irak, ils ont surmonté leurs différences et émis un message de solidarité commun qui mérite d’être salué.»
Etienne Lhermenault, président du Conseil National des Evangéliques de France (CNEF), joint sa voix à celle de François Clavairoly: «Cette initiative courageuse me semble porteuse d’espoir pour la société française. Au moment où une partie de notre jeunesse se tourne vers le djihadisme, il était indispensable que les responsables musulmans prennent clairement position». Michel Varton, directeur de l’ONG d’aide à l’Eglise persécutée Portes Ouvertes, salue lui aussi cette prise de position de l’islam de France: «Le degré de violence et de barbarisme des djihadistes de l’Etat Islamique est tel qu’il était essentiel que les responsables musulmans se joignent au reste de la communauté religieuse et laïque pour condamner ces actes.»

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

L’Église, une et indivisible?

L’Entente des Communautés et assemblées évangéliques de France a tenu un congrès à la Pentecôte sur «l’ADN» de l’Église. Retour avec Jacques Nussbaumer, pasteur et professeur en faculté de théologie.

Publicité