Skip to content

Les institutions religieuses doivent-elles donner des consignes de vote?

© Istockphoto
Les élections en France, tout comme les votations en Suisse, sont l’occasion d’intenses débats et les institutions chrétiennes sont parfois sollicitées pour prendre position. Analyse.
David Nadaud

En France, le système démocratique fait une large place aux élections et à l’élection présidentielle. Il s’agit de se prononcer sur une personne et son programme, et non sur des législations précises. Ainsi, en avril 2022, entre les deux tours de l’élection présidentielle, alors que le CNEF appelait chacun «à prendre sa responsabilité» et à «voter en âme et conscience devant Dieu», la Fédération protestante de France (FPF) appelait quant à elle à voter contre la candidate du Rassemblement National.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

L’Église, une et indivisible?

L’Entente évangélique des Communautés et assemblées de Dieu de France a tenu un congrès à la Pentecôte sur «l’ADN» de l’Église. Retour avec Jacques Nussbaumer, pasteur et professeur en faculté de théologie.

Publicité