Skip to content

Les évangéliques divisés quant à l’après-Bush

Pour les présidentielles américaines, le vote évangélique n’est pas figé. Prise de pouls dans les Églises sur place

Plus divisé que jamais, le vote évangélique (un vote sur quatre) pourrait réserver des surprises lors des élections présidentielles américaines de novembre. Les chrétiens évangéliques, électeurs privilégiés du président George W. Bush, sont courtisés par les deux candidats.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

L’Église, une et indivisible?

L’Entente des Communautés et assemblées évangéliques de France a tenu un congrès à la Pentecôte sur «l’ADN» de l’Église. Retour avec Jacques Nussbaumer, pasteur et professeur en faculté de théologie.

Publicité