Skip to content

Affaire des caricatures: L’Europe face à ses contradictions

© www.hizb.org.uk
Les caricatures de Mahomet et ses suites ont révélé la fragilité de l’Europe, prise en sandwich par des sensibilités et des revendications de plus en plus fortes
Jean-Pierre Graber

L’affaire des caricatures intervient dans un contexte de montée de l’intolérance au sein de toute une frange de l’islam en Europe même. Qui ne se souvient de l’assassinat du cinéaste hollandais Theo van Gogh par un islamiste suite au tournage d’un de ses films mettant notamment en cause le statut de la femme en terre d’islam? Auparavant, les traducteurs japonais et italien des Versets sataniques de Salman Rushdie avaient été poignardés. Le second a survécu à cette agression. Plus près de nous, Tariq Ramadan et la mosquée de Genève ont tenté d’interdire la représentation du pamphlet de Voltaire Le fanatisme.
Ces épisodes prennent place parmi les grandes caractéristiques des sociétés européennes contemporaines. Ils interpellent l’Occident post-chrétien en suscitant des questions aussi fondamentales que la nature théologique et politique de l’islam, l’application de l’universel principe de réciprocité, la pérennité de la liberté d’expression, les limites de la société multiculturelle, la coexistence de cultures fortement hétérogènes dans des pays qui perdent leurs repères à mesure qu’ils s’éloignent de leur héritage chrétien ainsi que les valeurs de référence sur lesquelles le Vieux Continent souhaite édifier son avenir politique et social.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

L’Église, une et indivisible?

L’Entente évangélique des Communautés et assemblées de Dieu de France a tenu un congrès à la Pentecôte sur «l’ADN» de l’Église. Retour avec Jacques Nussbaumer, pasteur et professeur en faculté de théologie.

Publicité