L'article

Votre Eglise a besoin de locaux? Cinq pièges à éviter

Votre Eglise a besoin de locaux? Cinq pièges à éviter
 
27.01.20 - Quand une Eglise désire s’implanter quelque part ou déménager dans des locaux plus adaptés, de nombreuses questions se posent, à commencer par l’alternative entre location, achat voire construction. Vincent Aubert, président de l’assemblée de l’Eglise Evangélique d’Echallens (familièrement E3), en plein projet de construction et Olivier Keller*, ancien dans une grande Eglise urbaine de Romandie qui a, elle aussi, construit ses propres locaux, partagent leur expérience, en énonçant cinq pièges courants.

1. S’écarter de la vision initiale
«Un projet de construction est un vrai test pour une Eglise, observe Vincent Aubert. Il faut rester à l’écoute, fidèle au projet donné par Dieu et reçu dans la foi. En tant qu’architecte de profession, je suis subordonné à cette vision.»
Olivier et son Eglise avaient une vision pour une région quand ils ont franchi le pas de la construction après avoir été locataires de nombreuses années. «Il est évident que c’est un privilège de pouvoir bénéficier de ses propres locaux, admet-il. La location peut être vite dangereuse. Un bail à loyer de cinq voire dix ans arrive rapidement à échéance et peut être en tout temps résilié.
Rechercher alors de nouveaux locaux dans un endroit déterminé peut s’avérer très compliqué.»

2. Ne penser qu’à ses propres besoins
«Nous avons choisi d’opter pour un lieu ouvert, qui soit utile pour la région et le canton», défend Vincent Aubert, pour lequel l’utilisation optimale des locaux devrait avoisiner dix à quinze heures par jour. En travaillant à créer des liens avec des associations et des entreprises locales, l’E3 veut renforcer son intégration à la vie du bourg. Cela présente plusieurs avantages: les habitants percevront l’Eglise comme un lieu ouvert où ils auront plus de facilité à se rendre s’ils y sont invités. Sur le plan financier, la location d’une grande salle à des associations et entreprises est un apport non négligeable. «Il faut simplement se mettre d’accord sur les limites que nous posons», précise l’architecte.
«Les soucis de cohabitation avec le voisinage sont souvent problématiques, relève Olivier Keller, fort d’une longue expérience.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © iStockphoto
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x