L'article

Poser ses valises dans la moisson

Poser ses valises dans la moisson
 
19.06.17 - Christian Kuhn est le secrétaire général du Réseau évangélique suisse. Après avoir concilié carrière en entreprise et responsabilités d’Eglise, il s’investit désormais pleinement dans ses multiples engagements ecclésiaux.
Quel a été votre premier contact avec la foi?
C’est en buvant une bière avec des amis que j’ai entendu parler du Jésus vivant. C’était nouveau pour moi qui ai grandi dans une famille protestante, syncrétiste et ésotérique.

Comment avez-vous réagi?
Ils m’ont parlé de guérisons, de miracles. Moi qui suis plutôt scientifique dans ma structure de pensée, je les ai suivis à un concert du groupe Koinonia au Casino de Montreux. J’ai été impressionné par Abraham Laboriel qui rayonnait de l’amour de Dieu. Ils m’ont ensuite embarqué dans une soirée du Plein Evangile, dont l’orateur était le scientifique Serge Tarassenko. Ce soir-là, j’ai effectué un premier pas en direction du Christ. Ce fut le début de ma conversion.
J’avais seize ans.

Qu’est-ce que cela a changé pour vous?
J’étais sur une pente descendante notamment à l’école. Suite à ma démarche, une transformation de vie a commencé à s’opérer et à devenir visible. Au fur et à mesure de ma lecture de la Bible, j’ai pris conscience des choses à mettre en ordre dans ma vie.

Vous avez ensuite démarré une carrière dans une grande banque...
Après des études d’ingénieur, j’ai été engagé par UBS. Après avoir gravi les différents échelons, j’ai passé à la Poste pour pouvoir travailler à temps partiel. En effet, je voulais notamment répondre aux sollicitations croissantes des groupes de jeunes. J’y parlais de musique chrétienne deux à trois fois par semaine.

Pourquoi avoir mis un terme à votre carrière en entreprise?
Mon engagement au sein de l’Eglise et dans les groupes de jeunes avait pris beaucoup d’ampleur. Je me suis également lancé dans l’implantation d’Eglises de maisons @home. En 2010, j’ai été élu secrétaire général du Réseau évangélique suisse, puis co-président du Forum pour décideurs chrétiens. Je me suis découvert une vocation à créer des ponts entre chrétiens et non-chrétiens, germanophones et francophones, Suisses et Européens.

Qu’avez-vous appris au travers de ces missions?
La tentation de sortir de notre ghetto uniquement pour aller parler de Dieu... avant d’y revenir aussitôt. Ce n’est pas crédible. Dieu nous appelle à vivre avec les personnes qui nous entourent, à être avec eux au club de sport ou n’importe où ailleurs... Il s’agit de poser ses valises dans la moisson.

Quel texte biblique vous accompagne?
Phil. 3, 10: «Afin de connaître Christ et la puissance de sa résurrection, et la communion de ses souffrances, en devenant conforme à lui dans sa mort.» Il résume mon ambition et mon désir de vivre cette résurrection en lui.

Christian Willi

Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Ixène
 

x