L'article

Jusqu’où défendre la cause animale?

Jusqu’où défendre la cause animale?
 
24.10.16 - Depuis les scandales liés aux abattoirs, la question de notre rapport aux bêtes est violemment remise sur la table. Et la mouvance antispéciste, portée par le journaliste Aymeric Caron, reprend du galon. A raison? Réflexion.
La vie d’une vache a autant de valeur que celle d’un être humain. C’est en tout cas ce que prétend le journaliste Aymeric Caron, auteur de l’essai Antispéciste: réconcilier l’humain, l’animal, la nature, paru en 2016 (éd. Don Quichotte).
La cause animale est revenue sur le devant de la scène, suite aux révélations de l’association L214, qui a diffusé cet été des vidéos d’animaux maltraités dans les abattoirs français. Et plus récemment en Suisse sur les porcheries.
Une commission d’enquête parlementaire française a publié un rapport sur le sujet au mois de septembre. Les chrétiens, eux, peuvent se sentir tiraillés. Mal à l’aise devant la souffrance animale, mais réticents à suivre le mouvement antispéciste dans son élévation du statut des animaux. Jusqu’où devraient-ils défendre la cause animale?
Pour les défenseurs des animaux les plus radicaux, il ne s’agit pas de prendre soin des bêtes par compassion.
Les antispécistes rejettent l’idée d’une morale basée sur la distinction entre les espèces, qu’ils qualifient de spécisme, une discrimination analogue au racisme mais s’appliquant cette fois aux êtres vivants non humains. Ainsi, pour Aymeric Caron, «une pâquerette est aussi vivante qu’un animal, dans le sens où c’est un organisme qui est né, profite du monde, et un jour mourra. La pâquerette a autant le droit de vivre que le chat, le chien ou l’être humain.»

Tous égaux?
Cette vision du monde nie le rang particulier que Dieu accorde aux êtres humains selon la Bible. Si humains et animaux partagent le statut d’êtres créés, «le critère vocationnel conféré par le Créateur établit une distinction au sein de la création en plaçant l’être humain à part», expose Danielle Drucker, ancienne vétérinaire et pasteure des Églises Libres dans Vivre en chrétien aujourd’hui (éd. Maison de la Bible). Les antispécistes se situent dans une longue tradition païenne de «perméabilité entre les sphères divine, humaine et animale».
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © IStock
 

x