L'article

Jean Chollet quitte les Terreaux

Jean Chollet quitte les Terreaux
 
20.08.18 - Une figure du théâtre chrétien tourne une page de sa carrière, pour en ouvrir une autre, toujours dans le même milieu.
Jean Chollet tire sa révérence, après quinze ans à la direction de l’Espace Culturel des Terreaux (ECT) sis dans une ancienne chapelle de Lausanne.

Reconnaissance
En guise de bilan, l’auteur, metteur en scène et pasteur réformé avance trois mots: artistes, spectateurs et Synode. «J’ai été très heureux de constater qu’après une période de frilosité, de nombreux artistes, chrétiens ou non, certains de renom (Marie-Christine Barreau, Jacques Weber) sont venus jouer aux Terreaux.»
Côté chiffres, l’ECT a attiré un peu plus de 250 000 spectateurs sur ses quinze années d’engagement.
Mais ce qui réjouit surtout Jean Chollet, c’est la rencontre des publics, à la fois spectateurs éloignés de l’Eglise et chrétiens militants. Autre sujet de réjouissance, le soutien du Synode de l’EERV, qui a adopté et même augmenté le budget de l’ECT ces dernières années.

Quand théâtre et foi se rencontrent
Passionné de prédication et de théâtre, Jean Chollet s’est nourri de l’une pour alimenter l’autre: «L’ensemble des textes que j’ai écrits pour le théâtre est marqué par mes convictions humanistes et chrétiennes. Humanistes parce que j’ai abordé des thèmes comme les Droits de l’homme, le commerce équitable, les violences conjugales, etc.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © DR
 
En savoir plus

Une saison prometteuse

C’est avec la mise en scène du film culte «Sur la route de Madison» que s’ouvrira la nouvelle saison de l’ECT. Clémentine Célarié et Jean-Pierre Bouvier reprennent les rôles de Meryl Streep et Clint Eastwood. En mai 2019, la saison se refermera avec «Mon rêve de bidonville», une réflexion sur l’humanitaire.
Les bénéfices de la pièce, qui sera aussi jouée à Madagascar, seront transformés en riz pour les démunis. Le public retrouvera aussi «L’Evangile selon Pilate» (Eric-Emmanuel Schmitt), une plaidoirie imaginaire du célèbre avocat Marc Bonnant (Procès à Jéhovah), un spectacle avec des acteurs en situation de handicap et «Au nom de la mère», une pièce sur la Nativité.

 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x