L'article

A la rencontre des persécutés

A la rencontre des persécutés
 
23.01.17 - Georges* a passé plus de vingt ans de sa vie à se faire le témoin des chrétiens de l’ombre pour l’ONG Portes Ouvertes.Portrait.
On ne peut ici ni donner son vrai nom ni publier sa photo. Ce chrétien hors des sentiers battus est aussi un témoin qui doit rester dans l’ombre. Appelons-le Georges.
Après vingt et un ans de ministère, il vient de prendre sa retraite.
Georges était responsable régional de Portes Ouvertes (PO) pour le Sud-Est de la France.
Son travail a consisté à informer sur la situation des chrétiens qui vivent dans des pays où ils sont persécutés à cause de leur foi; à encourager à prier pour eux; à partager les leçons de l’Eglise persécutée et à présenter l’action de la mission. Il a ainsi animé plus d’une centaine de réunions par an dans de très nombreuses Eglises. «Chaque réunion était importante. Et il n’y a pas que des mauvaises nouvelles! Dieu est à l’œuvre dans tous ces pays, et il y a toujours des témoignages encourageants de l’action de Dieu. Des gens qui cherchent Dieu, des terroristes qui se convertissent, des chrétiens délivrés comme au temps de Daniel, des chrétiens qui attendent des Bibles avec impatience…»

Un attachement insoupçonné
Très souvent, Georges est également allé encourager des chrétiens persécutés dans plusieurs pays, et il va d’ailleurs, en son temps de retraite, continuer à servir Dieu, de manière différente, dans un autre pays. «J’ai fait des voyages dans vingt pays parmi les premiers dans la liste de l’Index mondial de persécution des chrétiens publié chaque année par l’ONG. Notamment le Soudan, le Nigéria, l’Indonésie, la Libye ou encore l’Inde. Partir n’était jamais facile, mais au retour, je n’avais qu’une envie: retourner vers ces chrétiens rencontrés», confie-t-il.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Alliance Presse
 


x