Skip to content

Vers un statut d’intérêt public des Eglises évangéliques?

© Istockphoto
Les Eglises membres de la Fédération évangélique vaudoise (FEV) ont commencé à remettre officiellement leur dossier au canton. Le défi à relever: s’accorder avec les exigences de l’état sans renoncer aux doctrines évangéliques.
Charlotte Moulin

Plusieurs Eglises membres de la Fédération évangélique vaudoise ont rendu au mois de mai leur dossier de demande de reconnaissance officielle d’intérêt public. Cette demande devra être examinée en détail par les instances officielles et se concrétisera, si tout se passe bien, dans quelques années. Relevant actuellement du droit privé, un tel statut permettrait à la FEV d’accéder entre autres à des subventions pour assurer des services d’aumônerie dans les prisons et les hôpitaux. En revanche, il n’est pas question que le canton la subventionne, comme c’est le cas des Eglises historiques.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

L’Église, une et indivisible?

L’Entente des Communautés et assemblées évangéliques de France a tenu un congrès à la Pentecôte sur «l’ADN» de l’Église. Retour avec Jacques Nussbaumer, pasteur et professeur en faculté de théologie.

Publicité