Skip to content

Un appel politique qui trouve ses origines dans la foi chrétienne

Après avoir été dans la direction de faîtières évangéliques respectivement en Suisse alémanique et en Suisse romande, Marc Jost et Michael Mutzner sont désormais engagés en politique. Entretien croisé.
David Métreau

Secré­taire géné­ral de l’Alliance évan­gé­lique suisse de 2012 à 2022, Marc Jost (à gauche sur la photo) a rejoint le Parlement fédéral comme conseiller national du Parti évangélique (PEV) et a prêté serment dans la grande chambre le 28 novembre. Il prend la suite de Marianne Streiff, démissionnaire après douze ans de man­dat. Michael Mutzner, ancien directeur adjoint du Réseau évangélique suisse (RES) et représentant de l’Alliance évangélique mondiale auprès des Nations Unies pendant dix ans est son assistant parlementaire. Ils reviennent tous deux sur les différences et les similitudes entre engagement en Eglise (et en faîtières) et en politique, au service de la cité.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

Une Europe tentée par le nationalisme

Le résultat des élections européennes montrent une tendance vers la droite. Regards croisés avec Patrick Chastenet, professeur émérite en sciences politiques, Franck Meyer, président du CPDH et David Vogel, politicien et professeur d’histoire.

Publicité