Skip to content

Ukraine: 400 églises baptistes en moins depuis le début de la guerre

© Pixaby
La guerre n’est pas encore terminée, mais les baptistes d’Ukraine pensent déjà à la reconstruction.
Geoffrey Leplang

Environ 400 Eglises auraient été perdues depuis l’invasion russe du 24 février 2022. «Le véritable défi n’est pas tant de reconstruire les murs, les fenêtres et les portes», estime Yaroslav Pyzh auprès de Baptist Press le 12 août. Pour le président du Séminaire théologique baptiste ukrainien, basé à Lviv, l’enjeu principal est en effet de «reconstruire la capacité de responsabilité». «Si vous reconstruisez des bâtiments et que vous n’avez pas de pasteur pour diriger les Eglises, je ne pense pas que cela va faire du bien», déclare-t-il. Fin février, il assurait que l’Eglise protestante devait se «préparer à redevenir clandestine», comme au temps de l’URSS.

Manque de pasteurs

Publicité

Avant l’invasion russe, l’Union panukrainienne des Eglises baptistes évangéliques dénombrait environ 2300 congrégations. Outre la perte de bâtiments, détruits ou situés dans des zones contrôlées par la Russie, l’exil des chrétiens inquiète: «Malheureusement, plus la guerre durera, plus l’écart sera grand. L’Eglise, ce n’est pas des bâtiments. Ce sont des gens qui quittent cet endroit et déménagent aux Etats-Unis, en Allemagne ou ailleurs. Et avec ces gens, les pasteurs sont aussi partis», se désole Yaroslav Pyzh. Toutefois, les chrétiens qui restent répondent présent face aux défis de la guerre. C’est le cas notamment de ceux de l’Eglise baptiste de Boutcha qui continuent d’évangéliser au travers des distributions alimentaires.

«Ma confiance dans la victoire ultime de Dieu sur les forces du mal en Ukraine a été renforcée en sachant que tant de chrétiens nous soutiennent dans la prière, partout dans le monde», a pour sa part indiqué Maxym Oliferovski, chef de projet pour Multiply Ukraine à Christianity Today. «Veuillez prier pour que nos Eglises continuent à servir notre nation et que Dieu fasse cesser la souffrance et commence le processus de restauration.»

Christianisme Aujourd'hui

Article tiré du numéro Christianisme Aujourd’hui Octobre 2022

Thèmes liés:

L’Église, une et indivisible?

L’Entente évangélique des Communautés et assemblées de Dieu de France a tenu un congrès à la Pentecôte sur «l’ADN» de l’Église. Retour avec Jacques Nussbaumer, pasteur et professeur en faculté de théologie.

Publicité