Skip to content

Tina, une consultante de 27 ans qui a découvert la foi en Chine

Le portrait d'une Chinoise, dans le cadre de notre Dossier spécial sur la Chine, dont les autres articles sont également à consulter sur ce site.
Christian Willi

Tina vit à Shanghai. Après avoir suivi des études universitaires, elle a décroché un emploi dans une société de relocation pour les Occidentaux qui souhaitent s’implanter en Chine dans le domaine du multimédia. Aujourd’hui âgée de 27 ans, elle est chrétienne depuis un peu moins d’un an. Son intérêt pour la foi chrétienne a coïncidé avec une rencontre.
C’est au contact de Ling-en Hsia, un Français d’origine chinoise avec lequel elle partageait son appartement en colocation, que tout a commencé.
Ling-en Hsia allait au culte le dimanche matin. Lui et Tina en ont parlé un peu par hasard, et d’emblée Tina s’est montrée ouverte à la foi: «C’est comme si elle avait foi en un Dieu dont elle ne connaissait pas encore le visage», raconte Ling-en Hsia. Tina a accepté d’accompagner son colocataire dans un cours Alpha, où, avec une dizaine d’autres participants, elle a acquis les bases de la foi. Depuis, Tina s’est mise à prier. Elle ne va au culte que lorsqu’on l’invite, pas spontanément. Il faut dire que cette jeune femme ambitieuse a des horaires très chargés.
Depuis qu’elle a découvert la foi chrétienne, Tina dit avoir retrouvé le chemin du bonheur. Sa famille, de tradition bouddhiste, l’a remarqué, et plusieurs de ses membres se sont à leur tour intéressés à la foi. Une sorte de retour aux sources pour cette famille:la grand-mère de Tina était déjà chrétienne.

Christian Willi

Publicité

Christianisme Aujourd'hui

Article tiré du numéro Christianisme Aujourd’hui – décembre 2011

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

Pour une approche nuancée de l’aide à mourir

Joël Ceccaldi, médecin retraité, référent des aumôniers de la Fédération protestante de France Pour la région Nouvelle Aquitaine, livre sa réflexion sur l’aide active à mourir. Parti Pris.

Publicité