Skip to content

Partager ses biens en communauté: une utopie?

© GettyImages
Sortir d’une logique en «je» pour entrer dans un monde en «nous», c’est le pari de ces deux pères de famille au sein d’une même communauté. Portrait.
David Nadaud

Dans le livre des Actes des Apôtres, les premiers chrétiens de la communauté primitive de Jérusalem sont décrits comme vivant dans un état de partage et d’unité, ayant toutes leurs possessions en commun, vendant leurs biens pour distribuer l’argent selon les besoins de chacun. Et encore aujourd’hui, il n’est pas rare de rencontrer des chrétiens qui désirent vivre selon ce modèle.

Dossier: Mon argent, mes biens

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

Fonder un village chrétien au 21e siècle

Dans les années 1980, un groupe de Néerlandais chrétiens a décidé de faire revivre un petit hameau français d’une quinzaine de maisons. Ils ont créé, dans ces demeures désertées, un véritable lieu d’accueil et de…

Publicité