Skip to content

Le véritable visage des évangéliques en Suisse

© Alliance Presse
Olivier Favre a consacré sa thèse de doctorat en sociologie à l’analyse des évangéliques en Suisse

«La thèsedusociologue Olivier Favre a fait tomber plusieurs clichés sur le monde évangélique. Les évangéliques ne sont pas une menace pour l’équilibre religieux en Suisse ; ils ne sont pas à la solde du président Bush; ils ne forment pas un ensemble monolithique ; enfin, les évangéliques ne sont pas issus des milieux socioculturels les plus populaires». Le constat est élogieux de la part de Roland Campiche, auteur
de l’étude sociologique Croire en Suisse, à l’occasion de la défense de la thèse de doctorat
du pasteur Olivier Favre dont il était le directeur,le 30 janvier.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

Marc Bircher: 30 ans de ministère

Le 5 janvier 1872, l’hebdomadaire «Christianisme au 19e siècle» sortait de presse pour la première fois. Pour son 150e anniversaire, nous revenons sur un siècle et demi de presse protestante évangélique indépendante et sans concession.…

Publicité