Skip to content

Le label Code d’honneur veut aussi être reconnu par la DDC

© Istockphoto
Label de qualité spécifique aux ONG chrétiennes, le Code d’honneur souhaite compléter la certification ZEWO et dénonce son inégalité de traitement. Le point.
David Métreau

Chaque année, la direction du développement et de la coopération (DDC) verse environ 130 millions de francs suisses à des ONG pour des projets visant à réduire la pauvreté, à promouvoir la paix et à renforcer la société civile. Pour accéder à cette somme (plafonnée à huit millions de francs par an et par ONG), les organisations à but non-lucratif doivent avoir obtenu la certification de la fondation ZEWO, un label de qualité privé attestant la conformité à 21 normes: éthique, intégrité, transparence, gouvernance, etc. Les cantons et certaines communes qui ont un budget alloué à l’aide au développement ainsi que certaines fondations ne donnent qu’à des ONG certifiées ZEWO.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

L’Église, une et indivisible?

L’Entente évangélique des Communautés et assemblées de Dieu de France a tenu un congrès à la Pentecôte sur «l’ADN» de l’Église. Retour avec Jacques Nussbaumer, pasteur et professeur en faculté de théologie.

Publicité