Skip to content

La solidarité pour l’Ukraine mobilise les chrétiens

© Youtube - Des bénévoles emballent les colis alimentaires dans l’imprimerie de Lusk
Que leur aide en faveur de l’Ukraine soit matérielle, financière, pratique ou spirituelle, les associations se sont rapidement mobilisées.
David Métreau

«L e nombre de réfugiés d’Ukraine a tragiquement atteint aujourd’hui 2,5 millions. Nous estimons également qu’environ deux millions de personnes sont déplacées à l’intérieur de l’Ukraine», a indiqué dans un tweet le 11 mars Filippo Grandi, le chef de l’agence de l’ONU pour les réfugiés. La situation d’urgence en Ukraine ne laisse pas insensible et a déjà mobilisé de nombreuses Eglises et associations chrétiennes en France. Tour d’horizon.

«Après le choc de la déclaration de guerre et de l’invasion de l’Ukraine par la Russie, les associations chrétiennes ont structuré leur aide», déclare le collectif ASAH (Association au service de l’aide humanitaire), qui regroupe trente ONG suisses et française d’inspiration chrétiennes, dans un communiqué du 7 mars. Ainsi, l’ONG Medair a envoyé une équipe d’urgence en Pologne, à la frontière ukrainienne. Trois personnes sur place coordonnent l’aide aux réfugiés qui arrivent par l’un des huit points de passage entre les deux pays. Les évaluations des besoins ont montré que la priorité était dans la fourniture d’articles essentiels (hygiène, ustensiles de cuisine, matelas, etc.), dans la prise en charge psychologique des traumatismes et dans l’accès à l’hébergement. Des évaluations se poursuivent dans le but d’intervenir à l’intérieur de l’Ukraine dès que l’accès est possible, indique l’ASAH dans son communiqué.
Le Secours Protestant, qui intervient lors de crises ou de catastrophes pour porter assistance aux populations en détresse, soutenir les Eglises et partenaires locaux chrétiens dans l’action, a pu envoyer des équipes pour transporter des réfugiés depuis la frontière Pologne ou l’Ukraine à destination de la France. A ce titre, le collectif ASAH participe à rassembler des offres de logement et propose un formulaire sur son site pour les personnes qui souhaitent accueillir des réfugiés chez eux. Par ailleurs, la Fédération Entraide Protestante travaille sur un outil de mise en relation entre offre et demande de logement pour l’accueil des réfugiés.

Centre de vacances transformé en base d’accueil

Publicité

Dès le début de l’invasion de l’Ukraine par la Russie, le Centre de vacances et de séjours chrétien La Costette au Mazet-Saint-Voy, en Haute-Loire, s’est transformé en base logistique pour l’accueil de familles ukrainiennes. La plupart sont des familles chrétiennes qui viennent du Donbass et sont des connaissances du pasteur Sergeï Sychov (voir page 6), arrivé comme réfugié en 2018. «Une pièce s’est transformée en point de collecte pour les denrées alimentaires», décrit Kévin Chamard, directeur de La Costette. Les familles arrivent et restent une ou deux nuits, une parenthèse bienvenue après parfois 48 h de route voire plus depuis l’Ukraine. «La guerre a réactivé la légendaire solidarité des habitants du plateau», s’émerveille le directeur. «Une famille est même hébergée dans une ferme qui avait caché des Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale», souligne-t-il, ému. Il note un besoin de voitures pour les parents - les hameaux sont isolés - et de jouets pour les enfants, venus pour la plupart avec seulement un petit sac ou une petite valise.

Aide pratique sur place

Début mars, l’association La Gerbe a pu faire partir deux camions remplis de produits de première nécessité, à une semaine d’intervalle, en direction de la Roumanie et de l’Ukraine, en complément des transferts d’argent servant à acheter directement en Ukraine des denrées tant que cela est possible. Plusieurs municipalités des Yvelines ont organisé des points de collecte ou ont apporté un soutien logistique et financier aux premiers convois.

En Ukraine, OM accueille des réfugiés et déplacés internes dans ses locaux à Rjichtchyv, à Kaharlyk, à Rivne et à Vinnitsya. La mission organise des navettes entre ces différentes villes et la frontière, et prépare des paquets de nourriture pour les familles démunies à Rjichtchyv. ADRA a déployé une grande action de distribution de coupons dans dix villes d’Ukraine, permettant à de nombreuses familles d’accéder à des biens de première nécessité. La distribution de nourriture, de draps et de vêtements se fait aussi directement dans certaines villes.

Nourriture, produits de base… et nouveau Testament

BLF Editions, en partenariat avec une imprimerie chrétienne basée à Lutsk propose le financement de colis alimentaires distribués aux personnes le plus dans le besoin et contenant chacun un Nouveau Testament en BD (photo). «En faisant un don de trente euros vous pouvez fournir de la nourriture pour environ une semaine à trois voire quatre personnes ainsi qu’une lecture qui peut changer leur vie», propose Stéphane Kapitaniuk, directeur de BLF Editions.

Christianisme Aujourd'hui

Article tiré du numéro Christianisme Aujourd’hui Avril 2022

Thèmes liés:

Une Europe tentée par le nationalisme

Le résultat des élections européennes montrent une tendance vers la droite. Regards croisés avec Patrick Chastenet, professeur émérite en sciences politiques, Franck Meyer, président du CPDH et David Vogel, politicien et professeur d’histoire.

Publicité