Skip to content

La Déclaration de Lausanne appelle à l’engagement social

© Alliance Presse
La nécessité de l’enseignement social est au cœur de la Déclaration de Lausanne. Sans pour autant que ce texte nie le besoin de l’évangélisation. Quels ont été les impacts de l’inscription d’une «doctrine sociale» dans la Déclaration? La réponse de Daniel Hillion. Découvrez sur ce site les autres articles de notre dossier consacré aux quarante ans du Mouvement de Lausanne.
Daniel Hillion

La Déclaration de Lausanne, issue d’un congrès qui portait sur l’évangélisation du monde, inclut une section importante intitulée: «La responsabilité sociale du chrétien». Le texte reconnaît que les évangéliques n’ont pas toujours su accorder la place qu’elles méritaient aux questions sociales: «Nous reconnaissons avec humilité que nous avons été négligents et que nous avons parfois considéré l’évangélisation et l’action sociale comme s’excluant l’une l’autre». C’est pourquoi la Déclaration affirme nettement: «L’évangélisation et l’engagement sociopolitique font tous deux partie de notre devoir chrétien.»

Dossier: Mouvement de Lausanne
Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

Des Eglises en mode post-évangélique

Un Occident en «post»-Christianisme et des chrétiens en «post»-évangélisme... comment ces «post» redéfinissent-ils les identités?

Cerner les points de tension chez les évangéliques

Eric Zander, implanteur d’Églises et initiateur de communautés alternatives avec Vianova dont il est directeur général, observe quatre tendances pour le milieu évangélique francophone. Verbatim.

Publicité