Skip to content

Des corans brûlés au départ d’une campagne anti- Occident

© Twitter
De récentes tensions autour de corans brûlés en Europe relancent le débat sur la liberté d’expression et l’attitude des chrétiens face à l’islam et aux provocations.
Charlotte Moulin

Plusieurs vidéos, en circulation actuellement sur les réseaux sociaux, sont diffusées par des adhérents à l’Etat islamique à l’adresse des musulmans. Ils sont appelés à commettre des attaques terroristes dans les pays européens, spécifiquement contre les «infidèles» chrétiens associés à l’Occident. Début février, la Fondation Mathani, affiliée à l’Etat islamique, a par exemple publié un clip sur Telegram, intitulé «Tuez-les partout où vous les rencontrez». Une réaction à plusieurs destructions publiques de corans sur le continent.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

L’Église, une et indivisible?

L’Entente évangélique des Communautés et assemblées de Dieu de France a tenu un congrès à la Pentecôte sur «l’ADN» de l’Église. Retour avec Jacques Nussbaumer, pasteur et professeur en faculté de théologie.

Publicité