Skip to content

Ce que nous pouvons attendre de Lausanne IV à Séoul

© GettyImages
50 ans tout rond après le premier congrès, séoul 2024 se tiendra dans un contexte bien différent. Le congrès façonnera-t-il une nouvelle identité unifiée d’évangéliques?
Maude Burkhalter

En septembre prochain, des responsables évangéliques du monde entier se donneront rendez-vous à Séoul pour la quatrième conférence mondiale du Mouvement de Lausanne. Un événement où les invités sont déjà sélectionnés car triés sur le volet, avec une délégation pour chaque nation représentée. Des suites des trois premières conférences, plus qu’un événement unique, «Lausanne IV» s’inscrit dans un parcours qui se veut progressif et global, selon les organisateurs.

Publicité

Dossier: 50 ans du Mouvement de Lausanne: retour sur le protestantisme évangélique de 1974 à aujourd’hui

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

Des Eglises en mode post-évangélique

Un Occident en «post»-Christianisme et des chrétiens en «post»-évangélisme... comment ces «post» redéfinissent-ils les identités?

Cerner les points de tension chez les évangéliques

Eric Zander, implanteur d’Églises et initiateur de communautés alternatives avec Vianova dont il est directeur général, observe quatre tendances pour le milieu évangélique francophone. Verbatim.

Publicité