Skip to content

Baptême du feu réussi pour Novice & le Dragon

Le spectacle musical «Novice & le Dragon» a démarré sa série de représentations les 17 et 18 février à Grenoble.
David Métreau

Débuts prometteurs pour le spectacle musical Novice & le Dragon. Les deux premières dates ont fait salle comble et les soirées se sont terminées en standing ovation. Les 17 et 18 février à l’Heure Bleue de Saint-Martin-d’Hères près de Grenoble le public découvrait l’aventure originale du prince Novice, du roi Régent-le-Sage et de la villageoise Fidèle. Dans un univers médiéval fantasy, l’association Le Briquet à l’Envers proposait une épopée où il est question de la force du pardon, de la solidarité et de l’amour vrai.

Immersion dans un royaume pas si lointain

Publicité

A la manière du Voyage du Pèlerin de John Bunyan, les noms des personnages de Novice & le Dragon caractérisent les protagonistes par un de leur attributs (le jeune prince Novice, l’amie Fidèle, le bon roi Régent-le-Sage, le mère aimante Grâce, l’antagoniste Rebelle, etc.). Imaginé pour un public le plus large possible et non initié, les plus attentifs verront une allusion subtile à la Parabole du fils prodigue et à l’amour et au pardon sans faille du Père.

Si la troupe reste amateur, le rendu est professionnel. Le spectacle est maîtrisé du début à la fin, autant dans les chants, les chorégraphies, les décors, les costumes, le maquillage, les lumières, la musique live ou le jeu d’acteur. Il propose une immersion dans un univers qui n’est pas sans rappeler le nôtre: un royaume où la convoitise et la désobéissance peuvent entraîner des catastrophes. Il n’apparaît que de manière épisodique; le dragon et l’ambiance angoissante qui le précède peuvent impressionner les plus jeunes (moins de dix ans). Les musiques sont dansantes et restent en tête, (en particulier après la vingtième écoute du CD par des enfants qui sont fans). Les nombreuses pointes d’humour sont appréciées et les moments d’émotion sont sincères.

Un projet d’envergure

Le projet a démarré en 2020 quand trois amies, Yaelle César, Déborah Gimenez et Audrey Maldonado se sont lancé le défi de (re)donner vie au spectacle musical «Novice & le Dragon». Le but? Transporter les spectateurs dans un lointain conte touchant les âmes, les sensibilités et les souvenirs. Le tout en donnant la chance à de jeunes talents (de 10 à 35 ans) de se révéler sur scène dans un contexte exigeant et épanouissant. Sous la direction de Pierre Hartmann, sur scène les musiciens ont eu le défi de se synchroniser à l’accord près avec les effets de lumière ou le jeu des acteurs en fonction de l’intrigue. Dans un style mêlant jazz, funk, pop et musique celtique.

Pourquoi «redonner» vie? En effet, l’œuvre originale avait été écrite en 1999 par Frank Herrgott et Michèle Phoenix. Des représentations avaient alors été proposées dans le Grand-Est au début des années 2000. Cette fois, c’est en région grenobloise que démarre la flamme qui devrait se propager en Alsace à la Toussaint 2023, à nouveau en région grenobloise courant 2023, puis à Aix-les-Bains début 2024. Avant que le souffle du dragon - ou plus positivement la force du pardon - n’atteigne le reste de la France et de la Suisse.

Christianisme Aujourd'hui

Article tiré du numéro Christianisme Aujourd’hui Avril 2023 – Supplément Vacances chrétiennes 2023

Thèmes liés:

Faith checking

En toute bienveillance, avec un brin d’ironie, cette rubrique reprend des informations fausses, incomplètes ou erronées sur la foi chrétienne.

Publicité