L'article

Quelle communion au sein de la FPF?

Quelle communion au sein de la FPF?
 
23.01.17 - A l’approche de l’assemblée générale de la Fédération protestante de France, Jean-Marc Potenti, président de sa Coordination évangélique, détaille les attentes des évangéliques. Entretien.
Suite à la décision de l’Eglise protestante unie (EPUdF) d’adopter un rite de bénédiction pour les couples de même sexe, les relations au sein de la FPF se sont crispées. L’organisation faîtière du protestantisme a dès lors mis en place un groupe de travail sur le lien fédératif, piloté par la baptiste Valérie Poujol-Duval et le réformé Christian Krieger.
A l’approche de son assemblée générale des 28 et 29 janvier, Jean-Marc Potenti en explique les enjeux.

La décision de l’EPUdF a crispé les évangéliques de la FPF...
Plus qu’une crispation, cette décision a provoqué des tensions et un blocage. Dans les rangs évangéliques de la FPF, un désaccord unanime contre l’adoption du rite de bénédiction pour les couples de même sexe s’est fait entendre, à la fois pour des raisons éthiques et théologiques.
Chaque union d’Eglises a ensuite réagi à sa façon. Deux Eglises ont quitté la FPF.
D’autres ont reporté leur décision après le travail engagé par la FPF sur le lien fédératif. D’autres, enfin, n’ont jamais remis en question leur appartenance à la FPF.

La communion des membres de la FPF peut-elle être rétablie selon vous?
Le terme même de la communion a des significations diverses. C’est pourquoi les évangéliques ont souhaité une clarification de la définition de ce terme, pour pouvoir vivre de façon cohérente au sein de la FPF.

Qu’attendent aujourd’hui les évangéliques des réformés?
L’an dernier, la FPF a publié une déclaration tenant compte de la tension vive qui prévalait au sein de la FPF. Cette écoute bienveillante de la voix des évangéliques a constitué une première étape d’apaisement. Le travail entrepris sur le lien fédératif en a constitué un autre. Chacun, Eglise, œuvre ou membre a pu exprimer ses attentes, aspirations, désaccords et sa vision du vivre ensemble au sein de la FPF.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Alliance Presse
 
En savoir plus

Des tensions déjà en 1872

Charles Nicolas, pasteur UNEPREF, rappelle que les tensions et le débat autour de la communion ne sont pas nouveaux. En 1872, le débat autour de l’adoption de la Déclaration de foi avait aussi échoué, illustre-t-il, les libéraux n’ayant pas voulu de la mention «les hauts faits chrétiens» pour les événements historiques rapportés dans la Bible.
Pour le pasteur, trois questions se posent aujourd’hui aux protestants de sensibilité évangélique. «Si la foi est indépendante des doctrines, les mots ne sont plus que des mots, y compris le mot Dieu.
(...)
 

x