L'article

L’été où j’ai laissé mes filets pour le suivre

L’été où j’ai laissé mes filets pour le suivre
 
22.06.20 - Pour ce journal d’été, la rédaction vous propose trois textes d’auteurs francophones ouverts sur la dimension spirituelle; ils traitent du vrai repos, d’entraide et de simplicité. A consommer tranquillement sur sa terrasse ou au bord de l’eau.
Cela fait déjà quelques temps que mon frère et moi le suivons à travers le pays, depuis ce fameux jour où il a littéralement embarqué sur le bateau de pêche de notre associé, sans crier gare.
Il voulait prendre du large pour s’adresser à la foule qui s’assemble partout où il passe et il a fini par nous emmener avec lui, presque par hasard. Mais à force de le suivre, je sais bien que le hasard n’y est pour rien. Honnêtement, je ne sais pas où tout cela va nous mener, ni pour combien de temps. Nous avons laissé nos filets qu’il a remplis contre toute attente et nous sommes partis, animés d’une curiosité qui ne fait que croître au fur et à mesure que nous passons du temps avec lui.
Les poissons du lac prennent du bon temps depuis que nous avons troqué notre bateau de pêche pour un bâton de pèlerin. Il nous a dit de ne rien emporter – pas même un sac – et de le suivre. Alors je me suis lancé dans cette aventure au jour le jour, sous un soleil d’été qui donne un reflet argenté aux oliviers accrochés au flanc des collines. On glane quelques épis, ici et là, au détour d’un champ ondulant sous la brise et parfois, on s’assied, sous une tonnelle et quelqu’un partage un repas et un pichet de vin.

Cette semaine, nous avons traversé des villes et des villages sans avoir un moment pour nous poser, à l’ombre d’un figuier et prendre du bon temps.
Il y avait toujours des gens assoiffés de ses paroles, désespérant de pouvoir le toucher. C’est qu’il dégage une autorité que je ne comprends pas et qui lui permet de les guérir, de les réconcilier avec le Dieu de nos pères, Abraham, Isaac et Jacob. Même les gamins du coin veulent l’approcher! On a eu beau tout faire pour le préserver, il nous a fait comprendre, un sourire aux lèvres, que nous n’avons rien compris et que ce sont justement les enfants, les pauvres et les malades qui ont besoin de lui. Curieusement, pour le moment, la foule bruyante et les journées de marche sur les routes poussiéreuses ne semblent pas affecter mes forces, ni celles de mes compagnons.

Je me souviens de ces petits matins où je rentrais de la pêche, las de ce rythme quotidien sans autre but que de prendre du poisson pour nourrir ma famille... Inertie d’une existence aussi vide que l’étaient nos filets le jour où nous l’avons rencontré. Avec lui, j’entrevois que la vie est bien plus que cette lutte constante pour survivre et se faire une place au soleil. Il n’engrange rien pour lui-même.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © iStockphoto
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x