L'article

Je voulais au moins garder mes mains

 
22.01.07 - Les affres et la rédemption d’un jeune musicien gagné par la paralysie et qui ne voulait pas avoir reçu son don pour rien
Un matin de mai 2003, Alexandre Deléglise se réveille avec des douleurs partout dans le corps. Aucune position ne le soulage. Avec peine, l’étudiant de dix-huit ans se traîne hors de sa chambre pour avertir ses parents. «Ma mère s’est vraiment inquiétée, car d’habitude, je suis dur à la douleur!», raconte Alexandre. Le médecin de famille reste perplexe. Le jeune Dunkerquois est alors soumis à un bilan sanguin complet et le diagnostic tombe: syndrôme de Sharp!
Pour cette maladie rare, dite auto-immune, il n’existe pas de traitement, sinon des anti-inflammatoires et de la cortisone pour atténuer les douleurs. Les malades souffrent dans leurs articulations, ressentent des faiblesses musculaires, de la fatigue et un essouflement à l’effort. Leurs doigts gonflent et des éruptions
cutanées au visage peuvent apparaître. La maladie évolue généralemment vers la
chronicité.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x