L'article

Comment l’évangélisme francophone s’est renouvelé

Comment l’évangélisme francophone s’est renouvelé
 
23.08.16 - Premier épisode d’une série d’articles sur les enjeux du protestantisme évangélique à l’échelle de la francophonie. Une contribution de l’historien Sébastien Fath.
La première mutation majeure qui a marqué les identités protestantes évangéliques d’Europe francophone au cours du dernier demi-siècle est la créolisation.
Issus du terme créole, qui signifie d’abord «du pays», «créolité» et «créolisation» en sont venus à désigner un processus fondé sur la diversité, la mixité et les recompositions créatives, dans un contexte de brassage social et culturel nourri par l’outre-Mer (entre l’Afrique, les Caraïbes et l’Europe).

Histoire de métissage
La diversité linguistique et culturelle est une condition pour permettre la créolisation. Fécondée par une variété d’apports, la créolisation n’est pas une juxtaposition d’identités, sans quoi on tombe dans le communautarisme. Ce n’est pas non plus un mélange «tout-en-un», sans quoi on verse dans l’uniformisation. Elle est source de mixité et de créativité.
C’est bien ce processus qu’on observe dans de nombreuses paroisses et Eglises locales de Belgique, de Suisse et de France. En Suisse, selon les statistiques publiques, la population étrangère est passée de 10% en 1960 à 24,3% en 2014. La part de l’immigration africaine augmente: 71500 Africains sont recensés en 2010, contre 86700 en 2014. C’est vers la Suisse romande francophone que la majorité de cette immigration s’oriente, nourrissant du même coup des recompositions culturelles au sein des Eglises évangéliques.
Quant à la Belgique, elle est devenue, depuis le milieu du 20e siècle, une terre d’immigration, avec une forte hausse du solde migratoire depuis la fin des années 1980. L’immigration congolaise vers la Belgique s’intensifie, avec en son sein de nombreux chrétiens évangéliques. Ces derniers commencent à développer, dans les métropoles belges, des implantations ambitieuses, à l’image de la méga-Eglise La Nouvelle Jérusalem à Bruxelles, conduite par Martin Mutyebele.
La France n’échappe pas à ce processus, nourri d’apports croissants des Caraïbes et d’Afrique subsaharienne.

Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © DR
 
En savoir plus

Pentecôtisme versus charismatisme

Six critères pour identifier pentecôtisme et charismatisme: 1. Critère confessionnel. Le pentecôtisme a créé des confessions et dénominations distinctes, très soucieuses de leurs frontières. Le charismatisme est bien plus transconfessionnel. 2. Critère de l’ascèse.
(...)
 

x