Skip to content

«Une belle mort, ça n’existe pas»

Face à l’essor de l’euthanasie et du suicide assisté, quelle est la pertinence des soins palliatifs? Entretien avec Audrey Calmant (photo), médecin cheffe de clinique en Suisse, dans un service mobile de soins palliatifs.
David Métreau

Le débat sur la fin de vie devrait marquer l’année à venir en France. La convention citoyenne se positionnera sur une évolution de la loi. Du côté helvétique, la question revient régulièrement dans l’actualité, notamment à cause du suicide assisté, une pratique légalement autorisée depuis les années 2000. Fin 2020, le Conseil fédéral a approuvé le rapport «Améliorer la prise en charge et le traitement des personnes en fin de vie». Avec une série de mesures, il entend promouvoir les soins palliatifs.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

L’Église, une et indivisible?

L’Entente des Communautés et assemblées évangéliques de France a tenu un congrès à la Pentecôte sur «l’ADN» de l’Église. Retour avec Jacques Nussbaumer, pasteur et professeur en faculté de théologie.

Publicité