Skip to content

«The Chosen» diffusé en Suisse

Depuis 2019, la série «The Chosen» emmène son public à la rencontre d’un Messie rempli d’humanité et de son cercle d’amis. Un regard neuf sur les Evangiles, qui gardent leur pertinence.
© The Chosen
Du 2 février au 20 avril, lors de neuf séances dans les Cinérive de Vevey, Aigle et Orbe la série «The Chosen» a été diffusée dans les salles obscures avec un franc succès.
David Métreau

Chaque projection était suivie d’un temps d’échange autour du contenu de la série et de la Bible. «Cette série est extraordinaire pour avoir un autre angle sur les Evangiles», s’enthousiasme Olivier Fleury, initiateur de Jesus Celebration 2033, qui a participé comme intervenant à plusieurs séances de ciné-débat autour de la série. «Cette approche cinématographique et non basée sur du mot à mot est génial. C’est agréable de voir un Jésus souriant, taquin, accessible. Le retour du public a été très positif.» Olivier Fleury note avec joie que les chrétiens ouvrent leurs cœurs à «quelque chose d’un peu différent».

Cette diffusion de la série américaine auto-produite qui présente une approche humaine et intimiste de Jésus est la première présentation au public du nouveau label «Régénération», dont le but est le renouvellement des médias d’inspiration chrétienne dont Christianisme aujourd’hui est partenaire aux côtés de Radio R, du journal Le Peuple qui devrait sortir prochainement et de Millenium Production. Le théologien Shafique Keshavjee est à l’origine de la rencontre de «quelques personnes passionnées de médias et conscientes de l’enjeu majeur que ceux-ci représentent», narre Christophe Hanauer de Millenium-Production.

«Après avoir diffusé un film issu de notre série documentaire sur les sept Eglises de l’Apocalypse (récompensée comme initiative de l’année par le Christianisme Aujourd’hui, ndlr), Cinérive nous a proposé des dates pour d’autres soirées. C’était à prendre ou à laisser. Nous avons senti que c’était une opportunité de partager l’Evangile et le public à répondu présent», se réjouit Christophe Hanauer. Au total, entre 600 et 700 tickets ont été vendus, ce qui est au moins deux fois plus que la moyenne des séances classiques, décrit le producteur. «On parle déjà de la diffusion de la deuxième saison sous le même format avec les encouragements du patron du groupe Cinérive» Les organisateurs de ces séances déclarent avoir pour ambition qu’elles soient au bénéfice de l’Eglise. Et Christophe Hanauer de conclure: «Nous souhaitons que les pasteurs et les communautés comprennent l’enjeu et soient partie prenante.»

Publicité

Christianisme Aujourd'hui

Article tiré du numéro Christianisme Aujourd’hui Mai 2022

Thèmes liés:

Faith checking

En toute bienveillance, avec un brin d’ironie, cette rubrique reprend des informations fausses, incomplètes ou erronées sur la foi chrétienne.

Publicité