Skip to content

Trente ans après le génocide, une réconciliation possible?

© Flickr / Le président Paul Kagame et la Première dame Jeannette Kagame ont allumé la flamme du souvenir le 7 avril 2024.
Depuis 1994, le Rwanda peine à panser les plaies du génocide des Tutsis. Les églises rwandaises jouent néanmoins un grand rôle dans les dynamiques de réconciliation.
David Métreau

Le 7 avril 2024 débutait à Kigali, capitale du Rwanda, la Semaine nationale de commémoration du 30e anniversaire du génocide des Tutsis. Durant cent jours, au printemps et à l’été 1994, plus de 800 000 personnes ont été tuées dans ce pays d’Afrique de l’est, selon les chiffres de l’ONU. Depuis trois décennies, les communautés chrétiennes locales se mobilisent pour la restauration et la réconciliation de leur nation.

Publicité

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

L’Église, une et indivisible?

L’Entente des Communautés et assemblées évangéliques de France a tenu un congrès à la Pentecôte sur «l’ADN» de l’Église. Retour avec Jacques Nussbaumer, pasteur et professeur en faculté de théologie.

Publicité