Skip to content

Russie: l’Eglise poursuit son engagement malgré l’usure du conflit

© Istockphoto
Au cœur du conflit entre la Russie et l’Ukraine, l’église russe poursuit son engagement solitaire envers les réfugiés. Malgré le manque de bénévoles, elle pourvoit aux besoins tant pratiques que spirituels d’une population démunie.

Comme de nombreux Russes, les chrétiens évangéliques ont été sidérés par l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Si la première réaction a été de se retrouver pour prier, puis de récolter des dons pour secourir les nombreux réfugiés arrivés sur le territoire russe, comment les Eglises évangéliques de Russie s’engagent-elles, alors que le conflit s’installe dans la durée?

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

L’Église, une et indivisible?

L’Entente des Communautés et assemblées évangéliques de France a tenu un congrès à la Pentecôte sur «l’ADN» de l’Église. Retour avec Jacques Nussbaumer, pasteur et professeur en faculté de théologie.

Publicité