Skip to content

Passion et détermination: l’héritage laissé par Frère André aux chrétiens

Amoureux de l’évangile et de l’église persécutée, Frère André a marqué son temps par sa détermination, sa foi et son courage. Portrait.
Charlotte Moulin

Il expliquait la persécution ainsi: «Nous possédons le meilleur message et le diable n’aime pas cela!» Anne van der Bijl, mieux connu sous le nom de Frère André, est décédé le 27 septembre à son domicile aux Pays-Bas. Le fondateur de Portes Ouvertes avait 94 ans. Prédicateur de l’Evangile, notable passeur de bibles, il allait à la rencontre des croyants les plus vulnérables. Le missionnaire néerlandais a soutenu et encouragé des milliers de chrétiens persécutés, notamment dans les pays communistes durant la guerre froide, puis dans le monde musulman.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

Une Europe tentée par le nationalisme

Le résultat des élections européennes montrent une tendance vers la droite. Regards croisés avec Patrick Chastenet, professeur émérite en sciences politiques, Franck Meyer, président du CPDH et David Vogel, politicien et professeur d’histoire.

Publicité