Skip to content

«New Wave», un projet de série prometteur

Le 23 février, les productions Fauve ont présenté l’épisode pilote de «New Wave» à Lausanne, un film mettant en scène les questionnements d’un adolescent en deuil, avec l’espoir de décliner une série.
Christian Willi

Présenté à Lausanne le 23 février, l’épisode pilote de «New Wave» est un film mettant en scène les questionnements d’un adolescent en deuil, avec l’espoir de décliner une série. La jeunesse, le désespoir, du rythme, du rap et beaucoup d’émotions: l’épisode pilote de la série «New Wave» présentée au Millennium à Lausanne par les productions Fauve a «bluffé» les près de 500 invités présents. «J’ai “reçu” en 2020 une vision d’une série pour redonner de l’espoir à une jeunesse en difficulté», a expliqué Florias Gallay, un jeune réalisateur et producteur lors de la projection.

Deux ans et demi plus tard, l’équipe qui s’est constituée autour de lui a présenté le premier épisode de ce qui doit devenir une série. Réalisé grâce au soutien de mécènes tels Qoqa, Aligro, Avnier ou encore la Ville de Lausanne, ce film s’ouvre de façon on ne peut plus noire, avec le suicide d’un jeune homme.

Le scénario met en scène les errements et questionnements existentiels de son petit frère, son admirateur. Ce dernier parviendra-t-il à se remettre de l’abandon dont il se sent victime? Parviendra-t-il à éviter le chemin emprunté par son modèle et retrouver l’espoir? La production est très rythmée tant au niveau du scénario, des images que de la musique; avec du film et des séquences d’illustrations animées. Par moment, on suit les protagonistes dans les rues de Lausanne avant de prendre de la hauteur, grâce aux images de drônes. L’ambiance reflète bien le désespoir d’une certaine jeunesse, mais avec une lueur d’espoir qui pointe en filigrane et tout en finesse.

Un hymne à la jeunesse et à la joie

Publicité

Comme pour toute série qui se respecte, l’épisode se termine sur une scène qui suscite l’impatience et l’intérêt pour le suivant. Sauf que celui-ci n’est pas encore en boîte. Augustin, un des acteurs principaux, est lui aussi impatient de savoir si et comment ce projet va se poursuivre. Ce jeune musicien est d’ailleurs très motivé à continuer cette aventure.

Quant à la diffusion, Florias Gallay et son équipe sont encore en réflexion. Pas sûr qu’ils approchent des majors comme Netlix, Apple TV ou Amazon. «Peut-être que nous allons créer notre propre plateforme pour assurer une mise en scène avec un dernier épisode vécu avec les jeunes auxquels “New Wave” est destiné. J’imagine des jeunes rassemblés dans un stade et qui entonnent ensemble un hymne à la jeunesse, un hymne de joie retrouvée», nous a confié ce jeune chrétien, après cette soirée forte en émotions.

Christianisme Aujourd'hui

Article tiré du numéro Christianisme Aujourd’hui Avril 2023 – Supplément Vacances chrétiennes 2023

Thèmes liés:

Faith checking

En toute bienveillance, avec un brin d’ironie, cette rubrique reprend des informations fausses, incomplètes ou erronées sur la foi chrétienne.

Publicité