Skip to content
Les sélections du mois

Que signifie «naître de nouveau»?, Robert Sproul, éd. La Rochelle

«Personne n’entre dans ce monde en étant déjà introduit dans le Royaume de Dieu», et il n’y a pas d’entre-deux, entre être spirituellement mort ou spirituellement vivant. Le théologien Robert Sproul (1939-2017) lance ainsi le thème de ce bref ouvrage axé sur la conversion, illustré par de nombreux épisodes de sa vie personnelle et pastorale. Il décrit une régénération qui n’est que le début d’une nouvelle vie, où l’enfant de Dieu part d’un état de «bébé spirituel» pour tendre à un caractère de plus en plus cohérent dans sa relation avec lui et dans sa lutte contre le péché. Une régénération qui est aussi permanente puisque, selon l’auteur, la chute du chrétien, à l’instar de celle de Pierre, n’est jamais totale ni définitive. Petit plus: le lecteur n’a pas besoin d’ouvrir la Bible pour saisir le contenu.
Charlotte Moulin

Publicité

Que pouvons-nous savoir au sujet de Dieu?, Robert Sproul, éd. La Rochelle

Quelques mois plus tard, Robert Sproul prenait la plume pour répondre à une autre question: «Que pouvons-nous savoir au sujet de Dieu?» (aussi paru cette année aux éditions La Rochelle).
Ce livre est court lui aussi, mais un intérêt du lecteur pour la linguistique et la théologie en facilitera l’approche, très notionnelle. «Dieu s’adresse à nous selon nos termes et dans notre propre langue.» L’auteur propose donc de s’interroger par exemple sur ce que le langage imagé dans la Bible transmet de la nature et de la personnalité de Dieu, invisible. Ce qu’il est, ce qu’il n’est pas, son auto-existence, son excellence éthique absolue, les qualités qu’il communique et celles qu’il est le seul à posséder. Il souligne également l’implication active de Dieu dans ce monde et dans la vie du croyant.
Charlotte Moulin

C’est son amour, Jean-Jacques Trézères, éd. Croire et Lire

Cet ouvrage est un recueil de seize poèmes sur le thème de l’amour de Dieu manifesté en Jésus. Ces vers, d’inspiration biblique, peuvent nourrir l’adoration et les prières. De belles illustrations de Marc et Marie-Laure Rosny accompagnent les textes ainsi que des versets bibliques.
Après la poésie, place aux témoignages, de l’auteur d’abord, puis des illustrateurs, qui partagent avec les lecteurs leurs parcours de vie et comment la poésie ou l’expression picturale peuvent exprimer la foi et parler de l’infinie richesse de l’amour de Dieu.
«Notre ultime recours, notre besoin vital, c’est vraiment l’amour, c’est fondamental. L’amour qui sait attendre, car il est patient. L’amour qui fait grâce au pécheur qui se repent.»
Noémie Métreau

A travers les brèches, Emeline Ferron, éd. Trésors Partagés

Ce texte est une parabole dont les mots, empreints de poésie et d’espérance, parlent du brisement et de la restauration en Jésus. Que faire d’un vase qui tombe, se brise et dont les morceaux coupants ne sont plus bons qu’à être jetés? S’en débarrasser? Non. Le maître s’avance, les ramasse un à un, les rassemble, les recolle… Des mots qui s’adressent au cœur et qui sauront toucher et réconforter ceux qui vivent - ou ont vécu - une blessure douloureuse dans leur vie. L’auteure a également illustré ce petit ouvrage.
Noémie Métreau

Moi, belle mère ordinaire, Sarah Schöpperlé, éd. Cerf

Lorsque Sarah Schöpperlé a épousé Sébastien, il était divorcé et avait déjà une petite fille, Victoria. Dans ce livre-témoignage, l’auteure partage son parcours de vie en tant qu’épouse et belle-maman. Elle adresse premièrement son récit aux belle-mères et beau-pères afin de les encourager et de leur faire éviter certains écueils par lesquels elle est passée.
Elle écrit aussi pour tous ceux qui côtoient des familles recomposées, afin qu’ils puissent apporter au mieux, soutien et assistance aux familles qui en ont besoin. Sarah Schöpperlé se confie sur sa relation avec sa belle-fille qui n’a pas été toujours évidente. Avec le temps, elle confie avoir trouvé son rôle auprès d’elle. «C’est comme ça que j’envisage mon rôle de “relais parental”, je l’aide à dépasser ses difficultés, je l’encourage dans ses capacités et je la valorise dans ce qu’elle fait. Je ne cesse de lui répéter qu’elle a de la valeur, de grandes capacités et qu’elle pourra faire de grandes choses. Je me vois comme celle qui sème en acceptant de ne pas tout maîtriser et je fais confiance à Dieu pour ce qui est hors de ma portée.» L’auteure propose ensuite d’autres témoignages de femmes qui vivent aussi la famille recomposée et ses défis. Elle aborde des sujets délicats tels que la garde alternée et les problèmes judiciaires, l’autorité légitime en tant que beau-parent ou l’intégration dans la famille.
Noémie Métreau

Dieu est-il coupable de génocide?, Melvin Tinker, éd. Clé

«Les massacres dans l’Ancien Testament.» Le sous-titre donne le ton et montre que l’auteur est prêt à répondre à une question éminemment sombre et délicate, quitte à choquer certains. Comme une contre-enquête ou le plaidoyer d’un avocat qui remet les preuves et les éléments à charge dans un contexte, cet ouvrage apporte un éclairage sur le caractère d’un Dieu sur le banc des accusés qui déteste la méchanceté et répond par le jugement. Un Dieu bon par nature mais aussi sain. Cet amour divin serait compatible avec une colère divine, à l’image du Christ avec les marchands du temple, assure l’auteur. Dieu qui aime serait incapable d’indifférence. Aux accusations de nettoyage ethnique, Melvin Tinker suggère des actions judiciaires «punitives» de la part de Dieu envers les Cananéens et «purificatrices», afin, comme le disait John Stott, cité par l’auteur, de protéger le peuple de Dieu, destinataire de sa révélation spéciale. Si la lecture est quelque peu dérangeante, elle permet de réfléchir au sens de ces massacres ordonnés par Dieu lors de la conquête de la Terre promise et de l’installation du peuple d’Israël, duquel naîtra Jésus. La Croix est l’accomplissement de cette conquête. Par elle se manifeste l’exemple le plus horrible et le plus magnifique de la colère de Dieu.
David Métreau

Christianisme Aujourd'hui

Article tiré du numéro Christianisme Aujourd’hui Octobre 2022

Thèmes liés:

Faith checking

En toute bienveillance, avec un brin d’ironie, cette rubrique reprend des informations fausses, incomplètes ou erronées sur la foi chrétienne.

Publicité