Skip to content

Les personnes sourdes ont encore peu accès à la Bible

© GettyImages
Le documentaire «Paroles de Sourds» sera diffusé pour la première fois le dimanche 18 février dans l’émission «Présence protestante», sur France 2.
Charlotte Moulin

Timothé Deratani, journaliste à l’origine du projet et Théo Lombardo, réalisateur, offrent une immersion dans la culture sourde afin de faire comprendre les enjeux qui la caractérisent.
L’enquête met notamment en avant «le besoin crucial d’ouvrir les portes de la Bible aux personnes sourdes en la traduisant en langue des signes française (LSF)». Le projet est porté par la Fondation du protestantisme, en collaboration avec la Fédération protestante de France (FPF).

Publicité

Seuls deux livres sont entièrement traduits

Seuls deux livres de la Bible sont aujourd’hui disponibles en LSF: Jonas et Luc. Concrètement, la traduction réside dans l’élaboration de vidéos dans lesquelles des interprètes compétents retransmettent le texte biblique. Un travail long et laborieux, mais loin d’être irréalisable. Timothé Deratani et Théo Lombardo expliquent: «Notre film lève le voile sur les enjeux de l’accessibilité pour les sourds et malentendants à la LSF et souligne la nécessité de briser cet isolement linguistique.»

La LSF contre l’illettrisme

L’enjeu préalable: que toutes les personnes sourdes puissent utiliser le langage signé, ce qui n’est actuellement pas le cas. Certains restent toute leur vie dans le silence et dépendants de leurs proches, seuls à les comprendre. Pour les auteurs, la LSF constitue «le pont entre le silence et la compréhension d’autrui et de la Bible».
En France, la LSF est utilisée au quotidien par plus de 300 000 personnes. C’est une langue à part entière, avec sa syntaxe et son vocabulaire. Pour les personnes sourdes de naissance, apprendre à décoder le langage oral – lorsque c’est possible – est beaucoup plus laborieux que pour les personnes entendantes. Un grand nombre d’entre eux utilise donc la LSF comme principal outil de langage.

Christianisme Aujourd'hui

Article tiré du numéro Christianisme Aujourd’hui Février 2024

L’Église, une et indivisible?

L’Entente des Communautés et assemblées évangéliques de France a tenu un congrès à la Pentecôte sur «l’ADN» de l’Église. Retour avec Jacques Nussbaumer, pasteur et professeur en faculté de théologie.

Publicité