Skip to content

La Bible de plus en plus accessible dans le monde

© GettyImages
En 2022, 100 millions de personnes dans le monde ont reçu des traductions bibliques pour la première fois dans leur langue (primo-traductions).

Près de 25% de ces textes publiés par les différentes sociétés bibliques étaient des Bibles intégrales, rappelle l’Alliance biblique française (ABF) dans un article du 26 septembre.

Des révisions ou nouvelles traductions ont été achevées dans les langues de 623 millions d’autres personnes, les versions antérieures étant devenues inadéquates avec le temps. En 2023, le texte intégral de la Bible est ainsi disponible dans les langues de 5,9 milliards de personnes et une majeure partie de ces traductions sont le fruit du travail des sociétés bibliques de l’Alliance biblique universelle (ABU).

Un objectif: La Bible traduite dans chaque langue

Publicité

Cependant, 1,5 milliard de personnes ne dispose pas encore de la Bible dans leur langue. L’objectif de l’ABU et d’autres associations de traduction n’est pas de tout repos: les Ecritures devraient exister dans chacune de ces langues. «Une plus grande collaboration, l’évolution de la technologie et l’investissement des donateurs sont autant de facteurs qui permettent l’accélération de la traduction des Ecritures depuis quelques années», se réjouit l’ABF dans ce sens.

Le travail continue donc avec une vision ambitieuse: produire encore 1200 traductions de la Bible d’ici 2038. Si le défi est relevé, 880 primo-traductions verront le jour, ainsi que 320 révisions et versions nouvelles de textes caducs. «Même si les trois dernières années ont été compliquées sur le plan mondial, nous allons persévérer et nous attacher à accomplir cette tâche. Nous sommes reconnaissants aux traducteurs de leur dur labeur et aux donateurs des fonds qu’ils mettent à la disposition pour le ministère de la traduction», déclare Alexander Schweitzer, directeur de la traduction biblique mondiale à l’ABU.

Christianisme Aujourd'hui

Article tiré du numéro Christianisme Aujourd’hui Novembre 2023

L’Église, une et indivisible?

L’Entente évangélique des Communautés et assemblées de Dieu de France a tenu un congrès à la Pentecôte sur «l’ADN» de l’Église. Retour avec Jacques Nussbaumer, pasteur et professeur en faculté de théologie.

Publicité