Skip to content

Exécution!

Chaque mois, Pierre-Yves Zwahlen donne vie à un personnage biblique. Retrouvez lequel.
Pierre-Yves Zwahlen

La grande salle du trône vibrait encore de l’éclat terrible de la colère royale. L’officier de la garde, qui en avait pourtant vu d’autres, tremblait dans son armure. Il aurait donné son épée pour être ailleurs, pour ne plus être la cible de la vindicte du roi, froide, implacable et définitive. Après un silence glacial, le roi reposa sa question d’une voix dangereusement calme.
– Redis-moi ce que tu viens de me dire…
– Je les ai perdus, Seigneur.
– Tu avais pourtant des ordres précis. Je te les avais donnés ici même. Tu t’en souviens, n’est-ce pas?
– Oui, Seigneur! Je m’en souviens très bien, mais…
– Et tu oses te présenter devant moi et me dire que tu les as… perdus?
– C’est que, Seigneur, les choses ne sont pas si simples!
La colère du roi éclata avec fracas.
– Pas si simples! Mais tout est toujours compliqué pour les incapables de ton espèce! Peux-tu me dire ce qui est difficile dans la mission que je t’avais confiée?
– La ville est pleine de monde, Seigneur! Il y a des gens partout, les auberges débordent, le caravansérail est complet, il y en a même qui dorment dans la rue…
– Mais tu avais une centurie avec toi! Une centurie pour contrôler un village de paysans et surveiller trois étrangers! Et tu oses te présenter devant moi et me dire que tu les as perdus!
– C’est que les gens ne nous aiment pas beaucoup, Seigneur, alors…
– Ils ne nous aiment pas? Tu oses me dire que mon peuple ne m’aime pas? Sous-entendrais-tu par hasard que je suis un mauvais roi?
– Non, Seigneur, jamais! Ce n’est pas ce que je voulais dire, mais il y a les impôts, les corvées, et puis… on te dit cruel.
– Cruel, moi? Mais je n’ai jamais tué que les ennemis du peuple! Il devrait être content que je m’intéresse à sa sécurité!
Le roi Hérode se renfonça dans son trône, réfléchit quelques instants puis reprit:
– Ecoute-moi bien. Tu vas retourner là-bas avec ta centurie. Il est inutile de tenter de retrouver ces trois étrangers, ils ont dû filer maintenant. Il faut utiliser les grands moyens, régler ce problème une fois pour toutes, faire le ménage. La mission est simple. Pénètre dans le village et tue tous les enfants de moins de deux ans. Une question? Non? Alors, exécution!

Pierre-Yves Zwahlen

Publicité

Christianisme Aujourd'hui

Article tiré du numéro Christianisme Aujourd’hui – décembre 2012

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

Publicité