Skip to content

Des ONG chrétiennes nourrissent les affamés

© Jérôme Prekel / Morija
Face au fléau de l’insécurité alimentaire qui sévit dans de nombreux pays, les ONG chrétiennes s’engagent. Coup de projecteur sur leur travail.
David Métreau

Selon le rapport mondial sur les crises alimentaires diffusé le 24 avril, 281 millions de personnes de 59 pays étaient confrontées à une «insécurité alimentaire aiguë» en 2023. Le 4 mai, le Programme alimentaire mondial (PAM) alertait sur une «véritable famine» dans le nord de la bande de Gaza, «qui progresse vers le sud du territoire palestinien». En guerre civile depuis plus d’un an, le Soudan fait désormais face à la plus grave crise humanitaire au monde, selon les Nations unies. Plus de neuf millions de Soudanais ont été forcés de fuir les combats et 37% de la population – soit dix-huit millions d’habitants –se retrouvent en insécurité alimentaire aiguë. En Haïti, le contrôle de la capitale par des gangs entrave tout approvisionnement du pays.
Près de cinq millions de personnes subissent une crise de la faim et 1,64 million de personnes sont au bord de la famine, selon le rapport d’un comité indépendant d’experts en sécurité alimentaire et en nutrition publié fin mars. La liste des crises alimentaires dans le monde semble sans fin, mais les ONG chrétiennes ne désespèrent pas.

Publicité

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

L’Église, une et indivisible?

L’Entente des Communautés et assemblées évangéliques de France a tenu un congrès à la Pentecôte sur «l’ADN» de l’Église. Retour avec Jacques Nussbaumer, pasteur et professeur en faculté de théologie.

Publicité