Skip to content

Action chrétienne face à l’urgence climatique

Panneau indiquant le niveau du glacier La Mer de Glace en 1990, à Chamonix dans le Massif du Mont-Blanc
© iStock _ Panneau indiquant le niveau du glacier La Mer de Glace en 1990, à Chamonix dans le Massif du Mont-Blanc
Face à l’urgence climatique, un groupe de chrétiens engagés appellent à un réveil des consciences parmi les croyants. Science, fondements bibliques et action en forment les axes principaux. Parti pris.

Prendre la science au sérieux

Nous reconnaissons le consensus scientifique quasi-total sur les causes et les conséquences du réchauffement climatique: il est causé par l’augmentation du CO2 atmosphérique d’origine humaine, provenant de la combustion des énergies fossiles. Les sciences du climat ont développé des modèles climatiques suffisamment fiables pour prévoir l’évolution future du climat terrestre avec une confiance significative. 

Publicité

Si l’humanité n’abandonne pas les énergies fossiles, le réchauffement atteindra des valeurs mettant en péril la survie d’une grande partie des espèces vivant sur Terre. Les sociétés humaines seront durement touchées: montée des océans, zones trop chaudes pour y vivre, augmentation de la fréquence et de la puissance des événements météorologiques extrêmes, etc.

Prendre la Bible au sérieux

Nous trouvons dans la Bible les principes suivants pour lutter contre le réchauffement climatique: Dieu a confié la Terre aux humains pour qu’ils en prennent soin. Le climat en fait partie. Notre louange à Dieu consiste à respecter ce qu’il a créé. Le réchauffement climatique causé par les humains met en péril de nombreux équilibres sur Terre. Nous devons donc l’arrêter. 

L’amour de Dieu pour sa Création a été manifesté par la venue, la vie, la mort et la résurrection de Jésus-Christ, qui a réconcilié l’univers entier avec Dieu. Jésus nous appelle donc à aimer notre prochain et la Création entière. Le réchauffement climatique est causé principalement par les plus riches et subi par les plus pauvres. Dieu nous appelle à lutter pour une plus grande justice climatique. Nous croyons en un Dieu d’espérance. Son règne n’est pas de destruction, mais de justice, paix et réconciliation. Reflétons donc cette espérance dans notre vie et nos actions.

En tirer les conséquences et agir

Par conséquent, nous déclarons que les prévisions climatiques exigent de l’humanité un abandon rapide et total des énergies fossiles pour stopper l’augmentation du CO2 atmosphérique et le faire redescendre ensuite. Cette action a une dimension éthique impérative, car la survie de nombre de nos descendants ainsi que de la plupart des espèces vivantes est en jeu. Les Eglises portent une responsabilité particulière vis-à-vis de la Création. Jésus-Christ nous appelle à refléter le Royaume de Dieu ici-bas, en œuvrant pour la protection de la Terre et de toutes les créatures, sans fatalisme ni désertion de cette réalité. Les Eglises et leurs membres ont le devoir de s’engager résolument pour contrer le réchauffement climatique. 

Nous les exhortons à agir à leur niveau de manière concrète, et avec les autres acteurs de la société civile, au travers de choix de vie orientés vers une diminution de nos propres émissions de CO2 et un changement de nos modes de consommation vers des biens fabriqués en respectant l’humain et l’environnement, à partir de sources renouvelables ou recyclées.

Au travers aussi d’une vie orientée vers davantage de justice et de partage avec les régions pauvres. Finalement, au travers d’un soutien aux décisions favorisant l’abandon des énergies fossiles et la transition vers les énergies renouvelables, en abondance suffisante pour subvenir aux besoins de tous. 

François-Xavier Amherd, Michel Maxime Eger, Philippe Henchoz, Emmanuel Jeger, Shafique Keshavjee, Christian Kuhn, Yvan Maillard Ardenti, Jean-René Moret, Vroni Peterhans, Maurice Queloz, Dominic Roser, Otto Schaefer, Michel Siegrist, Philippe Thueler, Jean-Luc Ziehli, Roger Zürcher

Christianisme Aujourd'hui

Article tiré du numéro Christianisme Aujourd’hui Novembre 2021

Dossier: Crise climatique, crise spirituelle ?

Du 1er au 12 novembre aura lieu le sommet pour le climat COP26 en Ecosse. Face à une situation d’urgence pour l’humanité, les chrétiens sont appelés à se mobiliser concrètement et à compter sur les forces que Dieu leur donne. Dossier.

Thèmes liés:

Faith checking

En toute bienveillance, avec un brin d’ironie, cette rubrique reprend des informations fausses, incomplètes ou erronées sur la foi chrétienne.

Publicité