Skip to content

Accueillir un enfant pour les vacances

© Alliance Presse
Qui dit vacances, dit détente. Mais les vacances ne pourraient-elles pas aussi rimer avec solidarité et générosité? Des familles ont invité chez elles des enfants défavorisés ou les ont emmenés dans leurs bagages. Récit. Découvrez sur ce site les autres articles de notre Supplément Vacances 2015!
Sandrine Roulet

Depuis plusieurs année, Stefania et Jean-Noël accueillent une fillette ukrainienne dans le cadre de l’association «Les enfants de Tchernobyl» (à gauche sur la photo). Parents de trois ados, ces Français se réjouissent d’offrir à Victoria non seulement des vacances dépaysantes, mais aussi bénéfiques pour sa santé. Trois semaines chez eux lui permettent de perdre 30% de sa charge radioactive. Le contact ayant bien passé entre eux, ils souhaitent continuer jusqu’à sa majorité: «Nous avons tissé avec elle un lien affectif qui se renforce tous les ans.»

Dossier: Vacances chrétiennes
Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

L’Église, une et indivisible?

L’Entente évangélique des Communautés et assemblées de Dieu de France a tenu un congrès à la Pentecôte sur «l’ADN» de l’Église. Retour avec Jacques Nussbaumer, pasteur et professeur en faculté de théologie.

Publicité