L'article

Le secret du contentement

Le secret du contentement
 
22.10.07 - Le secret du contentement n’est pas dans les circonstances mais dans une disposition de cœur. Celle-ci fait l’objet d’un long et patient apprentissage
Être contenté de nos jours, mission impossible ? La société crée autant de désirs qu’elle y apporte une satisfaction superficielle et provisoire. À cette aune, trouver le contentement est un vrai défi, même pour un chrétien.

Le cœur du contentement
«J’ai commencé à vivre réellement lorsque j’ai compris que j’avais déjà tout reçu et que la source de mon contentement se trouvait uniquement dans le fait de pouvoir vivre la présence de Dieu jour après jour», témoigne Philippe Auzenet, pasteur de la région de Dijon.
Une relation avec Dieu est le seul acquis qu’on ne peut nous ôter: nous pouvons perdre toutes sortes de choses, notre conjoint, notre travail, des sources de satisfactions qui ne sont pas mauvaises en soi, mais qui sont périssables.
Pour Bertrand Amaudruz, accompagnateur en relation d’aide, Dieu est la source fondamentale de notre contentement, car «chaque homme a une soif infinie de l’amour de Dieu». C’est ce que Saint Augustin exprimait lorsqu’il disait qu’il y avait dans le cœur de chacun un vide en forme de Dieu.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Alliance Presse
 
En savoir plus

Quatre pensées pour vivre le contentement

Refuser de se comparer aux autres. La tendance à se comparer vient du fait que dans notre société, on est estimé par rapport à ce que l’on possède (pas seulement au niveau matériel). Une des plus importantes leçons à apprendre, c’est d’admirer quelque chose sans désirer l’avoir. Apprendre à donner pour contrer la convoitise. Il s’agit d’aller à contre-courant.
(...)
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x