L'article

Le chrétien appelé à être un bon gestionnaire de la Création

Le chrétien appelé à être un bon gestionnaire de la Création
 
28.01.19 - Surpopulation, pollution, changements climatiques, etc. En matière d'écologie, le monde semble courir à sa perte. L'année 2018 a été la plus chaude en France et en Suisse depuis la fin du 19e siècle. Pourtant, Frédéric Baudin refuse le catastrophisme. Entretien.

Photo: Toutes les deux secondes, une tonne de plastique finit dans l'océan.
Environ 60% de la population des animaux sauvages dans le monde a disparu en cinquante ans, selon l’ONG de protection de l’environnement WWF. Toutes les deux secondes, une tonne de plastique finit dans l’océan. La question est souvent posée: «Peut-on encore sauver la planète?» Frédéric Baudin, pasteur des Eglises évangéliques libres en France, conférencier et écrivain, offre une réponse nuancée à cette question délicate. Membre fondateur d’A Rocha France, une organisation chrétienne internationale de conservation de la nature, il est l’auteur de plusieurs ouvrages, dont La Bible et l’écologie (éd. Excelsis).

Pollution, changement climatique, disparition d'animaux sauvages et de plantes: la planète est-elle à ce point en danger?
Les phénomènes que vous avez évoqués et bien d’autres peuvent en effet nous laisser imaginer le pire. Mais je me méfie des prévisions trop catastrophistes, ou celles résolument optimistes!
La dégradation de notre environnement s’accélère depuis environ deux siècles. La forte croissance de la population (1 à 6 milliards d’habitants entre 1800 et 2000), a conduit l’humanité à développer l’agriculture, l’industrie et les infrastructures afin de nourrir et d’équiper au mieux le plus grand nombre d’individus.
Or ce «développement», indispensable pour relever le défi imposé par la croissance démographique, est aussi la principale cause de pollution de notre planète. Certains déclarent alors sans nuance que «le monde court à sa perte!» Cette vision de l’avenir est excessivement pessimiste. Une réforme est toujours possible, les chrétiens sont bien placés pour le savoir!
Nous sommes désormais conscients de la nécessité de modifier notre façon de vivre, de mieux gérer nos ressources naturelles, mais nos bonnes résolutions ne sont pas si faciles à mettre en pratique. L’avidité des êtres humains, producteurs et consommateurs de biens, les passions qui nous entraînent au-delà de nous-mêmes, ne se maîtrisent pas seulement avec des textes de loi et des déclarations solennelles, ni avec des menaces redoutables.

Que préconisent les optimistes faces à ces crises?
Il ne sert à rien de se lamenter sur les erreurs du passé, hélas bien réelles, ni de craindre le pire à l’avenir.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © iStockphoto
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x