L'article

Continuez à prier pour les autorités

 
21.05.07 - Depuis huit ans, il rencontre, écoute et soutient dans la prière les parlementaires suisses. L’aumônier Jean-Claude Chabloz entame sa «dernière législature»
Depuis quand priez-vous pour les autorités au Palais fédéral?
Depuis huit ans ou deux législatures.

Qu’est-ce que votre ministère a changé dans le climat politique et spirituel du pays?
Le changement le plus manifeste est le nombre croissant de politiciens qui parlent ouvertement de leur foi dans les médias. Pourtant, personne ne le leur a demandé. Le ministre suisse Hans-Rudolf Merz a par exemple déclaré qu’il a toujours une Bible avec lui. Idem pour le parlementaire Oskar Freysinger. Dieu a une place dans le climat politique actuel. Ce résultat peut paraître modeste aux yeux de certains, car ils attendent des conversions, que les politiciens deviennent évangéliques.
Mais c’est énorme. En lisant la Déclaration de Berlin, à l’occasion des cinquante ans de l’Union Européenne, la chancelière allemande Angela Merkel a ajouté qu’elle croyait en Dieu. Ce climat m’autorise tous les espoirs. En effet, si les gens se mettent à demander l’aide de Dieu, les choses peuvent changer.
Autre effet, certains parlementaires suisses m’ont informé que suite à notre conversation, ils ne se représenteraient pas aux élections fédérales de cet automne, pour privilégier leur famille. Et ce au détriment de leur engagement politique reconnu et apprécié.
Avez-vous connaissance de changements de décision qui auraient fait suite à une mobilisation de prière?
Les votations concernant l’avortement et le pacs ont été bloquées un temps, avant de reprendre la direction du courant politique dominant. Au Conseil des États, notre engagement de prière a été suivi d’un vote négatif sur la question de l’interruption de grossesse, alors que le «oui» semblait acquis. Après un détour au Conseil national, le second vote sur la même question a entériné l’ouverture. Avons-nous manqué de vigueur, de persévérance? Sans doute.
La prière peut changer la politique. On peut toujours discuter sur la politique chrétienne ou l’engagement chrétien en politique. Lors de mes conférences, j’encourage les gens à prier pour la politique et des personnes précises. C’est dans cette perspective que j’essaie de mettre des politiciens en contact avec des communautés, des groupes chrétiens de prière.
Nos contacts avec les parlementaires nous permettent également de faire un
travail d’information. C’est le cas dans le domaine de l’islam. Je réponds volontiers à leurs questions, notamment au sujet du Coran et de son côté amical envers le judaïsme et le christianisme. Si c’est vrai pour la première partie du Coran, ce n’est pas le cas dans la seconde.
Il m’arrive parfois d’entendre une idée, un argument évoqué entre quatre yeux être repris dans une intervention d’un parlementaire à la tribune.

Pour quoi priez-vous en ce moment?
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x