Skip to content

Retour dans l’Eglise locale: le danger du décalage

© Istockphoto
Après une formation biblique, de nombreux étudiants reviennent dans leur église locale et déchantent rapidement. Comment y remédier?
Pierre Teixeira

Que deviennent les étudiants à la fin de leurs études en institut biblique ou en faculté de théologie? La question est pertinente et légitime dans un contexte ecclésial de plus en plus marqué par la crise de vocations ou les guerres de position. Dans l’idéal, la formation biblique ou théologique débouche sur une position concrète qui permettra à l’étudiant de mettre en pratique les multiples connaissances académiques acquises durant son cursus. Le retour dans l’Eglise locale constitue donc une étape déterminante dans la confirmation et l’orientation ministérielle de l’étudiant.

Dossier: La formation biblique, sous quelle forme, dans quels buts?
Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

Pour une approche nuancée de l’aide à mourir

Joël Ceccaldi, médecin retraité, référent des aumôniers de la Fédération protestante de France Pour la région Nouvelle Aquitaine, livre sa réflexion sur l’aide active à mourir. Parti Pris.

Publicité