Skip to content

Qu’avons-nous fait du pays de Jésus?

© GettyImages
Le sujet est brûlant. Brûlant dans les bouches, brûlant d’actualité et bientôt indigeste pour beaucoup par sa complexité et la charge émotionnelle qu’il véhicule. Au milieu du fouillis des publications sur les réseaux sociaux, qui encouragent un côté ou l’autre comme s’il s’agissait d’un match de football, ce dossier veut être le partisan du dialogue. Les différents points de vue exprimés dans ce dossier nous permettent d’avoir une meilleure vue d’ensemble.
Maude Burkhalter

On l’a annoncé il y a un mois, le voici. Le deuxième volet d’un dossier qui nous emmène en Israël. Osons le dire, ce deuxième volet est bien plus engageant que le premier, mais le silence n’est pas une réponse adéquate face à l’actualité du Proche-Orient. Aussi, engageons-nous! Dans le premier volet, nous nous sommes rendus sur les traces de Jésus de Nazareth, à la rencontre des lieux, des cultures, des sites archéologiques et de notre héritage judéo-chrétien. Le dossier que nous vous présentons ce mois-ci va à la rencontre de ces mêmes lieux, mais alors qu’ils ont été et sont encore le théâtre d’horribles violences.

Le paysage n’est pas le même, il détonne et ce n’est une surprise pour personne. Alors que nous gardons un œil attentif sur le développement de l’actualité sur place, en ce qui concerne les otages israéliens toujours en détention et l’offensive en cours d’Israël contre le Hamas, nous prenons le pouls des Eglises évangéliques. Et le diagnostic n’a pas de quoi réjouir. La question israélienne, et plus largement le conflit israélo-palestinien, nous touche tout particulièrement, pour toutes les raisons citées dans le dossier du mois passé.

Aussi, la polarisation des opinions divise inévitablement un nombre croissant de nos communautés. Ce dossier s’intéresse dans un premier temps à l’attachement des chrétiens évangéliques à Israël et les divisions que celui-ci suscite dans nos milieux. Il donne ensuite la parole à des personnes directement touchées par le conflit, avant de proposer des réflexions sur la montée de l’antisémitisme ainsi que sur la notion de guerre juste. Il relaie finalement ce qui a été communiqué par les faîtières, organisations et associations de nos milieux.

Loin de se vouloir exhaustif ni parfait, ce dossier se présente comme une plateforme d’échanges de réflexions, fidèle au positionnement de votre journal, qui traite l’actualité avec une espérance d’avance. Il se lit comme un tout, présente plusieurs opinions et donne la parole à des personnes aux avis contraires. Il nous invite à nous plonger dans le vif du sujet, à oser le débat et surtout, à participer à une conversation édifiante. Une invitation qui s’adresse à tous. Belle lecture.

Christianisme Aujourd'hui

Article tiré du numéro Christianisme Aujourd’hui Janvier 2024

Dossier: Israël: l’impossible neutralité

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

Des Eglises en mode post-évangélique

Un Occident en «post»-Christianisme et des chrétiens en «post»-évangélisme... comment ces «post» redéfinissent-ils les identités?

Cerner les points de tension chez les évangéliques

Eric Zander, implanteur d’Églises et initiateur de communautés alternatives avec Vianova dont il est directeur général, observe quatre tendances pour le milieu évangélique francophone. Verbatim.

Publicité