Skip to content

L’Afrique vit-elle un réveil chrétien?

Entre 2014 et 2021, la population chrétienne ivoirienne est passée de 33,9% à 39,8%. L’Afrique, foyer d’un réveil ou multiplication des «boutiques de Dieu»? Le point avec Sébastien Fath, historien et sociologue.
Charlotte Moulin

Sébastien Fath, historien et sociologue français spécialisé dans l’étude du protestantisme évangélique, revient d’un séjour en Afrique, plus précisément en Côte d’Ivoire, chiffres en main. Un recensement indique que dans le pays, entre 2014 et 2021, la population chrétienne est passée de 33,9% à 39,8%: «Imaginons qu’en France ou en Suisse, le christianisme augmente de six points en sept ans!» A l’échelle du continent, on compterait aujourd’hui près de 165 millions d’évangéliques, dont beaucoup de pentecôtistes. Cette croissance est exponentielle depuis une vingtaine d’années, particulièrement dans les pays francophones d’Afrique de l’ouest. L’Afrique serait donc le foyer d’un nouveau grand réveil chrétien dans le monde. Il faut cependant souligner que certains Occidentaux ont parfois des doutes quant à la légitimité de ce christianisme.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

L’Église, une et indivisible?

L’Entente des Communautés et assemblées évangéliques de France a tenu un congrès à la Pentecôte sur «l’ADN» de l’Église. Retour avec Jacques Nussbaumer, pasteur et professeur en faculté de théologie.

Publicité