Skip to content

La Russie étant affairée, l’Arménie se retrouve seule face à l’Azerbaïdjan

© Istockphoto
Depuis de nombreux siècles, le Haut-Karabagh est la scène de conflits armés et l’objet de convoitise des nations environnantes. Depuis 2020 et plus récemment depuis la guerre en Ukraine, la situation préoccupante de l’Arménie revient au premier plan. Retour sur un conflit oublié.
David Nadaud

Dans la nuit du 12 au 13 septembre dernier, l’Azerbaïdjan a attaqué l’Arménie sur sa frontière Est. Plusieurs localités proches de la frontière ont subi des bombardements. Une impression de déjà-vu, seulement deux ans après la guerre pour le contrôle de la région du Haut-Karabagh. Mais la différence est notable: alors que précédemment la guerre se déroulait sur un territoire disputé depuis près de trente ans entre les deux pays, cette fois-ci c’est le territoire souverain de l’Arménie qui a été attaqué par l’armée azerbaïdjanaise.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

L’Église, une et indivisible?

L’Entente des Communautés et assemblées évangéliques de France a tenu un congrès à la Pentecôte sur «l’ADN» de l’Église. Retour avec Jacques Nussbaumer, pasteur et professeur en faculté de théologie.

Publicité